Le marché du vin bio est-il prometteur ?

Actualités
Le marché du vin bio est-il prometteur ?

La fabrication du vin est un art qui se pratique depuis des siècles. Cependant, de nos jours, les méthodes de viticulture se sont diversifiées grâce aux machines et aux progrès de la science. Aujourd'hui, on parle de plus en plus de vin « bio ». Qu'est-ce qui distingue ce type de vin ? Est-ce que le marché du « vin bio » est prometteur ? Voici un tour d'horizon sur ces questions.

Qu'est-ce que le vin bio ?

Le vin bio est un vin produit à partir de vignes n'ayant pas été traitées avec des agents chimiques pour accroître leur rendement. Les grappes de raisin de ces vignes poussent de manière naturelle dans des vignobles contrôlés. Les procédés de vinification sont plus respectueux de la nature. Il n'y a pas lieu d'utiliser des OGM pour faire grossir les grappes, les rendre plus juteuses ou plus prononcées en goût. Aussi, ce mode de production du vin permet de préserver les richesses du sol et réduit l'impact des techniques de viticulture sur l'environnement.

Le vin bio, populaire

Selon plusieurs médias et de nombreux sites internet, le marché du vin bio est en plein essor comparé aux vins industriels. A l'heure actuelle, ces vins de qualité sont majoritairement recensés sur le territoire de la France. La tendance « bio » se repend de plus en plus dans d'autres domaines liés à l'agriculture. Sans changer de sujet, le vin bio bénéficie d'un label de qualité qui les place en tête de tous les autres spiritueux.

Parmi les vins les plus populaires sur le marché, il y a les traditionnels vins rouge et blanc. De même, le vin rosé et pétillant sont de plus en plus appréciés. Château Léoube fait parti des nombreux domaines viticoles qui se sont lancés dans la production de vin biologique en France et à travers le reste de l'Europe. La filière des vins bio exporte désormais de plus en plus de cépages à l'étranger. Et selon les chiffres énoncés dans un article mis en ligne le 26 janvier 2018 par Le Monde, le vin français est assez performant à l'international, soit 30 % de la production exportée. Ce chiffre monte jusqu'à 46 % pour les bouteilles en bio.

Prix, qualité et certification du vin bio

Le vin bio excelle par sa qualité, à l'exemple du vin rosé produit en Provence. En effet, même si la fabrication de cette boisson reste la même dans tous les ateliers et toutes les caves, celui-ci se voit attribuer une certification. Cela donne une valeur ajoutée à ce produit que l'on considère actuellement comme étant d'exception.

Malgré des prix significativement plus élevés que la normale, les vins bio sont plus chers car leur mode de production est plus contraignant. Cependant, loin d'être un obstacle, la demande étrangère est croissante. La popularité de ces vins ne cesse de grandir. Au vu des normes strictes que les viticulteurs doivent mettre en œuvre pour être reconnus par les autorités compétentes, le futur de la filière des vins biologiques demeure prometteur. Dans tous les cas, nous pouvons dire que ce marché est assez prometteur.