Pour le moral de vos employés pensez au chief hapiness officer

Les actions des entreprises ont toujours été guidées par une seule chose : la recherche de profit. Les entreprises établissent à chaque instant de nouvelles stratégies pour permettre la réalisation de profits. Dans la mise en œuvre de ces stratégies, de nouveaux métiers sont créés. Et on entend de plus en plus parler du métier de Chief Happiness Officer qui a été spécialement mis en place pour booster le moral des employés. Pour vous mettre à jour, voici un bref aperçu du métier de Chief Happiness Officer.

Pourquoi avoir un Chief Happiness Officer dans votre entreprise ?

La recherche de profit figure au centre des préoccupations de l’entreprise. La performance d’une entreprise dépend de la qualité de travail fournie par ses employés.

Il est bien connu que le bonheur est la clé de la réussite. Cette idée est aussi valable dans le monde du business. Un salarié heureux va donner le meilleur de lui-même en vue d’assurer la productivité de l’entreprise.

La fonction d’un Chief Happiness Officer présente un avantage certain. Sa mission principale est de rechercher le bonheur des employés de l’entreprise. Il s’agit de susciter un engagement fort de la part des salariés. Le Chief Happiness Officer met tout en œuvre pour que les employés soient à l’aise dans leur environnement de travail. Il a le devoir de répandre le bonheur dans l’entreprise.

En quoi consiste le travail d’un Chief Happiness Officer ?

Le Chief Happiness Officer travaille pour assurer le bien-être des salariés d’une entreprise dans laquelle il travaille. Il a une double fonction. Il effectue le métier de responsable de ressources humaines et celui de responsable de communication interne.

C’est un métier qui consiste à étudier les employés d’une entreprise. Le Chief Happiness Officer doit donc les connaitre sur le bout des doigts. Pour mener à bien sa mission, une bonne communication est nécessaire entre lui et les employés de l’entreprise.

Le Chief Happiness Officer garantit la cohésion et la productivité des équipes de travail. Son rôle est de définir une stratégie efficace pour entretenir des liens d’amitié et de solidarité entre les membres d’une même équipe.

Il lui incombe aussi d’élaborer des conditions de travail adéquates. A cet égard, il organise des évènements de manière à créer des moments de convivialités entre les employés.

Quelles sont les compétences d’un Chief Happiness Officer ?

Le cursus d’un Chief Happiness Officer n’a pas encore été défini de manière officielle. Mais il est évident que c’est un métier qui requiert des connaissances en ressources humaines et une grande aisance dans l’art de la communication. Toute personne qui souhaite prétendre à ce poste devrait donc avoir suivi une formation en ressources humaines et en communication interne.

Etant donné que le Chief Happiness Officer garantit le bien être des salariés dans l’entreprise, une formation en psychologie serait plus que souhaitable. Aussi, sourire et bonne humeur devraient faire partie de son quotidien puisqu’il est chargé de répandre la joie.

Les compétences en matière d’informatique constitueraient un point positif pour tout prétendant au poste car n’oublions pas que nous sommes à l’ère du web. Le Chief Happiness Officer va devoir élaborer des plannings, animer des groupes de discussion sur les réseaux sociaux…

admin Écrit par :

Les commentaires sont fermés.